Breaking News

Linkin Park : Mike Shinoda revient sur A Thousand Suns, l'album le plus "polarisant" du groupe


Dans une nouvelle interview dans laquelle il revient sur la discographie de Linkin Park, Mike Shinoda (chant, guitare, claviers) s'est notamment arrêté sur A Thousand Suns (2010), le 4ème album du groupe, et probablement celui qui a le plus divisé à l'époque. 

Durant l'entretien avec Anthony Fantano, Mike déclare que l'album, qui était leur plus expérimental, n'était pas "commercialement un succès" au moment de sa sortie, comparé à Hybrid Theory (2000), Meteora (2003) et Minutes To Midnight (2007) :

"A Thousand Suns, qui était notre quatrième album, n'a pas été aussi commercialement réussi que les précédents parce que rien ne pouvait l'être - c'était impossible.

C'était très polarisant. Il a obtenu une ou cinq étoiles par tout le monde, alors on s'est retrouvés avec des notes de trois étoiles partout parce que la moitié des gens le détestaient de tout leur cœur et de toute leur âme.

À propos de la façon dont la vision des gens a changé sur l'album au fil du temps, il ajoute : "Et maintenant, nous sommes à un point où si vous demandez à la personne lambda qui connaît relativement bien le groupe quel est son album préféré, beaucoup d'entre eux disent celui-là. Ça a changé, toute la relation avec le groupe a changé. Les gens disent : 'Mec, c’était le premier album que j’ai acheté, c’est comme ça que j’ai appris à jouer de la guitare ! Et puis je suis passé à de la guitare qui plus difficile…'"

"Et ça faisait partie de ce que nous disions : 'Ouais, Brad [Delson, guitare] pouvait en fait jouer des choses beaucoup plus difficiles…' Mais nous avons adoré la façon dont ça sonnait et nous voulions faire des choses pour qu'un enfant qui ne pouvait pas vraiment jouer de la guitare se dise : 'Ouais, jouons ce riff !' J'apprécie étant plus âgé, j'aime l'idée d'être en mesure d'être peut-être un bon professeur ou un modèle si je sais quelque chose que quelqu'un d'autre ne sait pas.

Au moment de la sortie de l'album, Mike racontait à Kerrang! que le producteur Rick Rubin avait joué un rôle clé dans l'élaboration de ses idées musicales.

"Si moi, Brad et Rick écoutions une chanson que nous étions en train d’écrire, l’un des exercices était de demander: 'À quoi ça ressemble ?' Et nous nommions trois, quatre ou cinq artistes, puis demandions : 'Qu'est-ce que ces artistes ne peuvent absolument pas faire ? Pourquoi n’ont-ils pas le personnel, le talent pour, ou ce n’est pas leur fort ?' Et puis ajoutez que, parce que ce qui est bien, c'est que notre groupe est vraiment polyvalent, nous pouvons donc ajouter des choses étranges dans les chansons. C'est quelque chose que nous utilisons tout le temps."

Aucun commentaire