Breaking News

Chronique : Bring Me The Horizon - Music To Listen To... [EP]


Quand Bring Me The Horizon lâche un EP surprise juste avant la fin de l'année 2019, forcément, ça intrigue. "Ludens", sorti quelques mois plus tôt pour la bande originale du jeu vidéo Death Stranding, était le premier morceau du groupe à mettre la quasi totalité des fans d'accord depuis longtemps, ce qui était très loin d'être une mince affaire quand on sait à quel point amo avait divisé les fans. Un titre catchy et pop mais qui pour une fois n'avait pas peur de retourner vers un son heavy avec un breakdown mémorable. Il était donc tentant de croire que ce fameux EP surprise prendrait le même chemin, mais cela serait mal connaître la bande de Sheffield. 

Et la surprise est effectivement de taille à la première écoute. Après tant d'années à percer dans le milieu pop et mainstream, le groupe se lance ici dans l'inconnu et se révèle plus expérimental que jamais. Enfin, le groupe, ça veux surtout dire Jordan Fish et Oliver Sykes, les deux masterminds derrière l'EP. Vous ne trouverez aucun instrument joué par le reste du groupe mais bien un projet 100% electro et majoritairement instrumental. Et à ce niveau là, Music To Listen To... est particulièrement varié. Electro, RNB, chill out pop, dance, lo-fi, vapor wave et bien d'autres encore : la liste des influences est longue. 

Et ce mélange détonant se vérifie dès l'ouverture avec "Steal Something". Un joyeux bordel s'ouvrant sur des samples lo-fi calmes et doux avant de partir sur un beat rentre-dedans teinté de RNB pendant que Oli répète en boucle "I want to steal something!" sur un ton presque gangsta rap, le tout avec des samples recyclés de "i apologize if you feel something" de amo. C'est complètement fou, agité, et dépourvu de logique et, pourtant, ça fonctionne. Inutile de dire que si les influences cités précédemment ne font pas partie des vôtres, le résultat sera incroyablement décevant, mais pour peu que vous soyez ouverts à ses sonorités cela vaux vraiment le détour. 
"underground big" suit la même logique, allant même jusqu'à allez directement taper dans du heavy metal en featuring avec Lotus Eater avant que le morceau se bloque sur repeat, l'étirant jusqu'à plus de 20 minutes pendant un long monologue où Oli (qui était stone selon ses propres mots) parle de la vie, des sens, de l'esprit et du subconscient. Complètement fou, on vous l'a dit. 

Cela dit le duo sait aussi proposer des morceaux plus catchy et entraînants. "Candy Truck", malgré ses enregistrements de conversation assez déconcertante, offre des mélodies poppy et electro imparables avant de se conclure sur un refrain chanté par Oli qui restera gravé en tête avant même de s'en rendre compte. Mention spéciale aussi pour "Dead Dolphin" avec ses samples répétitif mais catchy à souhait et son refrain dance, même si les messages écologiques derrière viendraient presque plomber le titre, aussi louables soient-ils. 

Mais là où Music To Listen To... frappe le plus fort, c'est sur l'émotion. Et c'est d'ailleurs sur ces morceaux là que les plus récalcitrants pourraient rentrer dans ce disque. En effet, difficile de résister à la mélancolie sincère de "¿" porté par la voix fragile de Halsey sur la mélodie de "In The Dark" (amo). Quant à "like seeing spiders running", un titre d'un calme exemplaire avec des mélodies douces qui viendront plus tard se conclurent sur un breakdown electro surprenant, où tous les samples s'entrechoquent. C'est aussi comme cela que ce conclut l'EP avec "tapes" et sa typographie incompréhensible. Une chanson pop avec un des meilleurs textes de l'EP chanté par Oli et Yonaka sur des beats electro/vapor wave criblés d'émotions. Probablement le meilleur titre de l'EP. 

Encore une fois, il faudra s'armer de patience pour digérer cet OVNI et surtout être familier avec les horizons musicaux qu'il aborde. Un genre de voyage love it or hate it qui, clairement, ne mettra pas tout le monde d'accord. Et bien sûr, des grosses fausses notes, il y en a aussi beaucoup. Mais c'est bien là l'intention. Oliver Sykes le décrit lui même comme un "vomi créatif" qui se résume à lui et Jordan s'amusant sur un PC, jouant avec leur créativité sans avoir la pression, l'attente et les exigences d'un album sur le dos. Un EP qui ne sera pas représentatif de l'avenir du groupe non plus selon leurs dires. 

Sorti dans l'ombre sans promotion, sans annonce et sans prétention aucune, Music To Listen To... est juste là, si vous le voulez, et pour peu que les vibes qu'il renferme vous parlent, vous y trouverez non seulement d'excellents morceaux electro avant-gardistes, mais aussi certains des meilleurs titres qu'Oli et Jordan aient composés dans ce registre. Oui oui. 

Note du rédacteur : 3.5/5

1. Steal Something.
2. Candy Truck / You Expected: LAB Your Result: Green
3. A Devastating Liberation
4. ¿ (feat. Halsey)
5. Underground Big {HEADFULOFHYENA} (feat. BEXEY & Lotus Eater)
6. "like seeing spiders running riot on your lover's grave" (feat. Happyalone.)
7. Dead Dolphin Sounds 'aid brain growth in unborn child' Virtual Therapy / Nature Healing 2 Hours (feat. Toriel)
8. ±ªþ³§ (feat. Yonaka)

Aucun commentaire