Breaking News

Angels & Airwaves : Tom DeLonge donne des nouvelles du studio et parle des projets du groupe


Quelques semaines après la sortie du single "Rebel Girl" d'Angels & Airwaves, le frontman Tom DeLonge partage un selfie en studio indiquant que de nouvelles chansons sont en cours d'écriture. 

"session d'enregistrement avec @angelsandairwaves." a-t-il commenté sous une photo de lui même :







Une publication partagée par Official Tom DeLonge (@tomdelonge) le

Il y a quelques semaines de ça, il se confiait auprès de NME sur le single "Rebel Girl" et l’inspiration derrière ce morceau :

"Je voulais vraiment canaliser mon amour de la musique new-wave. Je suis un enfant des années 80, j’ai grandi avec Joy Division, New Order et The Cure. En tondant ma pelouse à San Diego quand j'étais en CM2, en écoutant les disques de Depeche Mode encore et encore, c’était ma vie. J’ai construit "Rebel Girl" comme un groupe punk très simple qui venait de découvrir l’électro". 



Tom a ensuite parlé de son passé et a témoigné un peu d'amour envers Travis Barker lorsque c'était le moment de parler de l'arrivée d'Ilan Rubin dans AVA :

"Il joue aussi dans Nine Inch Nails, et c’est un gars vraiment intéressant. C’est un guitariste infiniment meilleur que moi. C’est un batteur qui peut jouer aussi bien que Travis Barker, et cela en dit long, parce que je pense que Travis est le meilleur au monde. Il joue du piano mieux que quiconque. Et en plus, il sait construire des éléments électroniques comme Trent Reznor ou Radiohead mais ses groupes préférés sont Queen, Led Zeppelin et les Beatles. Vous rajoutez ça à ma sensibilité mélodique et à ma simplicité et merde, maintenant ce groupe peut rivaliser sur les plus hauts niveaux".

Il déclare que le groupe a des tas de chansons dans les tuyaux :

"J’ai beaucoup de musique. Nous avons commencé cet album il y a neuf mois et j’ai travaillé dessus morceau par morceau. Nous avons à peu près la moitié de l’album en ce moment, puis je vais passer à la production du film qui accompagne l’album. Quand je reviendrai, je finirai l’autre moitié du disque, et le film et l’album sortiront ensemble".

Il a parlé d'un plan sur 24 mois pour la formation, incluant chansons, tournée, films, séries TV : 

"L’une des choses dont je suis vraiment fier, c’est qu’il y a 12 ans, j’ai dit aux gens que j’allais faire des livres, des films, des albums dans le cadre d'un projet artistique avec Angels & Airwaves. Personne ne m’a cru. Les gens étaient vraiment furieux pour mes différences créatives avec Blink. Les gens ne comprenaient pas qui j’étais ou ce que je cherchais, parce que je ne cours pas après la célébrité. Je me moquais des gens qui m'acclamaient. Je veux que les gens aiment ce que je fais, mais je ne le fais pas pour la gratification ou pour que les gens chantent le nom de mon groupe. Ce sentiment est incroyable, croyez-moi, vous avez la chair de poule, vous avez l’adrénaline et vous vous sentez comme un dieu sur scène, mais cela ne me touche pas spirituellement". 

"Et voilà que, 12 ans plus tard, je fais tout ce que j’ai dit que je ferais. Les gens réalisent enfin que je fais ce que je dis que je vais faire. Je pense que les gens respectent enfin mon processus créatif et mes ambitions créatives. Je ne pense pas que tout le monde aime ce que je fais, mais je pense que les gens respectent les artistes qui ont vraiment mis leur cœur à l’ouvrage. Et je veux être l’un d’eux".

Il parle ensuite de comment il a réutilisé les projets qu'il avait avec blink-182 pour le nouvel album d'AVA :

"De bien des façons, ce que fait Angels dans ce prochain album correspond un peu à ma vision de l’avenir. Non pas qu’il ait été créé encore, mais j’ai commencé blink une vision dans ma tête pour ce que ça devrait être au début et ensuite où ça devrait aller. Mais je ne possède pas le groupe. J’ai des partenaires et la voix de tout le monde était égale. C’était comme si trois gars essayaient de conduire la voiture en même temps et c’est ce qui la rendait géniale". 

"Je suis enthousiaste à l’idée que mes frères de Blink évoluent, fassent ce qu’ils veulent faire et créent de l’art comme ils le veulent. Et je ne m’en mêle pas du tout. Je les appuie entièrement. Mieux ils s’en sortent, mieux c’est pour nous tous". "

"Les gens peuvent voir les différences créatives quand ils écoutent les trucs de Blink et qu'ils écoutent ce que je fais avec Angels & Airwaves. Ils peuvent commencer à comprendre pourquoi je ne cadrais pas aussi bien avec les choses qu’ils veulent faire. J’ai juste beaucoup à dire. J’ai beaucoup d’émotions à exprimer. C’est vraiment difficile pour moi de le faire dans le cadre de cet arrangement particulier, mais cela ne signifie pas que je ne me soucie pas d’eux, que je les aime et que je veux qu’ils réussissent".

Aucun commentaire